Marvin Gaye

Publié le par Chloé.N

Un 1er avril tragique

Comme beaucoup d'artistes, le jeune Marvin débute sa carrière dans la paroisse de son père, révérend. Déjà, son charme et son talent ne laissent pas les fidèles insensibles, ce que l'homme de foi a dû mal à supporter. Il ne supporte pas plus l'adoration que voue son fils à sa mère.

Régulièrement battu par son père, Marvin fuit la violence du foyer familial en s'engageant dans l'armée. Mais la ségrégation qui y règne plonge le jeune homme dans la dépression. Il revient à Washington, sa ville natale au bout d'un an et se tourne tout naturellement vers sa passion : la musique.

Il se fait remarquer par Berry Gordy, patron de la Motown, qui l'engage comme batteur pour l'un de ses groupes, les Miracles. Il rencontre ainsi, celle qui va devenir sa première femme, Anna, la soeur de Berry.

Ce dernier lui fait signer The Soulful Moods of Marvin Gaye, album très jazzy. C'est à ce moment-là que Marvin décide d'ajouter un "e" à son patronyme pour éviter toutes confusions sexuelles.

En 1963, il épouse Anna et deux ans plus tard, ils adoptent Marvin III.

La Motown mise sur le charme et le côté sex-symbol de l'artiste. Ce dernier enchaîne les albums et les duos avec Mary Wells, Kim Weston, Diana Ross ou Tammi Terrell. Malgré le succès, Marvin tente de mettre fin à ses jours.

Son mariage avec Anna bat de l'aile et au même moment, Marvin apprend la maladie de sa choriste et amie Tammi Terrell, qui s'éteindra trois ans plus tard. Marvin sombre dans une dépression. Pourtant un an après le décès de son amie, il sort I Heard It Through The Grapevine. L'album est un succès. Mais les relations avec sa femme ne s'arrangent pas et Marvin finit par tomber dans la cocaïne.

En 1971, Berry Gordy voit rouge. Son protégé ne traite plus les sujets qui ont fait jusqu'alors son succès. What's Going On fait référence à la guerre du Vietnam, aux violences et à l'écologie. Le patron de la Motown juge cet album sans intérêt, mais accepte tout de même de le sortir en prenant soin de le retravailler, sans en toucher un mot à l'intéressé.

Deux ans plus tard, sort Let's Get It On, qui aborde cette fois-ci le thème de la sexualité. Marvin a-t-il été influencé par sa nouvelle conquête encore mineure ? Quoi qu'il en soit, l'album est celui que l'artiste a le plus vendu.

Les grossesses se multiplient du côté de la nouvelle compagne, l'épouse délaissée entame une procédure de divorce qui traîne en longueur, et l'addiction de Marvin à la drogue n'arrange en rien sa relation avec sa compagne. Il sort un album, I Want You qu'il lui dédie. Rabibochés, les deux amants se marieront un an plus tard. Mais Marvin a dû mal à oublier sa future ex-femme dont il dédie son nouvel album Here, My Dear. Nouveau divorce deux ans plus tard et le fisc lui tombe dessus. Marvin décide de s'exiler en Angleterre, quitte la Motown, qui sort In Our Lifetime sans l'accord de Marvin. Les coups bas de la Motown ne font qu'attiser sa dépression et sa dépendance à la drogue.

En 1982, la Motown vend le contrat de Marvin à la CBS, qui sort Midnight Love dans lequel se trouve le célébrissime Sexual Healing qui propulse une fois de plus Marvin à la tête des meilleures ventes.

Marvin décide de rentrer aux Etats-Unis, où il reçoit 2 Grammy Awards.

Il retourne vivre auprès de sa mère, qu'il adore. Mais les anciennes habitudes n'ont pas disparu. Les disputes recommencent et c'est lors de l'une d'elles que le père abat son fils de deux coups de fusil. Arme que Marvin lui avait offert pour se protéger d'éventuels voleurs.

Marvin Gaye Junior meurt sur le coup la veille de son 45ème anniversaire.

Son père, le révérend Marvin Gaye Senior s'en sort avec une peine de 6 ans avec sursis et 5 ans de mise à l'épreuve.

Il retourne vivre seul, sur le lieu du crime, où il sera emporté par une pneumonie.

Sa femme Alberta, ayant obtenu le divorce après 49 ans de mariage, ira s'installer chez sa fille aînée où elle finira par rejoindre son fils en 1987.

Marvin Gaye "What's Going On" Live in Amsterdam

Commenter cet article

Manon 13/04/2017 11:21

Bonjour. Comme de nombreuses femmes (en particulier), je suis également une adepte de Marvin Gaye. J’ai même créé une petite playlist perso en téléchargeant quelques-uns de ses titres, que j'ai achetés via ce service de micropaiement : http://www.digital-global-pass.fr/ . Bien évidemment, la première chanson que j’ai téléchargée, c’est le fameux « Sexual Healing ». Aujourd’hui, c’est grâce à votre blog que j’ai découvert la vie de Marvin Gaye. Sincèrement, je n’aurais jamais pensé qu’il est passé par de telles étapes. À bientôt !

Chloé.N 14/04/2017 22:19

:D

M 14/04/2017 14:51

Je vous en prie Chloé. Si vous saviez à quel point j'aime les chansons qui ne sont pas de mon époque. :)

Chloé.N 13/04/2017 12:27

Merci Manon. Ca fait plaisir de voir que la nouvelle génération s'intéresse à des artistes mythiques qui ont marqué l'histoire de la musique. A bientôt !