Percy Sledge

Publié le par Chloé.N

Dans les années 60 à Leighton, en Alabama, un jeune homme vient de se faire plaquer par sa petite amie. Rien de bien extraordinaire me diriez-vous. Mais cet évènement va marquer non seulement l'amoureux délaissé, mais aussi l'histoire de la musique et ce, depuis près d'un demi-siècle.

A 25 ans, Percy Sledge est déjà père de 5 enfants (il en aura 12 avec la même femme), et multiplie les petits boulots pour nourrir toutes ces bouches affamées. C'est à cette période que le père de famille est contacté par son ancien lycée, qui lui demande de remplacer au pied levé le chanteur de leur chorale. Ce dernier accepte, plus pour mettre du beurre dans les épinards que pour la célébrité.

C'est ainsi qu'il rencontre Quin Ivy, parolier et producteur. Les deux hommes vont travailler ensemble, notamment sur le morceau que Percy a composé lorsque sa petite amie l'a quitté.

En 1966, When A Man Loves A Woman voit le jour et c'est un succès planétaire.

Les quatre ans qui suivent, les titres de Percy se hissent facilement sur les hautes marches des meilleures ventes, mais aucun au niveau du premier tube de l'ex aide-soignant.

En 1970, Percy disparaît de la scène musicale pour des raisons de santé. Il ne fera son retour que 20 ans plus tard. Notamment pour interpréter son plus gros tube.

En 1994, Percy revient avec Blue Night, où des collaborations avec Bobby Womack, Steve Cropper (guitariste d'Otis Redding) ou encore Mick Tayler, ex Rolling Stones, figurent sur ce nouvel album. Percy obtient deux ans plus tard le prix du meilleur album Soul/Blues.

Percy Sledge, une grande voix de la Soul et du Blues, s'est éteint le 14 avril 2015.

Percy Sledge "When A Man Loves A Woman" Live

Publié dans Soul, Blues, Biographie

Commenter cet article