Otis Redding "The Otis Redding Anthology"

Publié le par Chloé.N

Otis Redding "The Otis Redding Anthology"

Un grand nom du rhythm and blues s'éteignait, une étoile rejoignait le Panthéon de la musique.

10 décembre 1967. Ce soir-là, les américains apprenaient avec stupeur la disparition tragique de celui qu'ils surnommaient Mr Pitiful, Otis Redding.

Fauché à l'âge de 26 ans dans un accident d'avion, peu après l'enregistrement de Sittin' On The Bock Of The Bay, le Love Man laissait derrière lui une oeuvre intemporelle qui marquera plusieurs générations à travers le monde.

L'artiste était loin des clichés sexe, drogues et alcool. Sa vie, c'était sa famille et la musique.

Un mélange de soul, de ballades, souvent mélancoliques, de R&B, du vrai (pas le contemporain sur lequel Riri se déhanche en mini-short) et de sons endiablés qui ont fait d'Otis Redding une référence en matière de musique noire. A tel point que des artistes comme Aretha Franklin s'est approprié son Respect. Le rap ne fait pas exception à la règle. Le duo Jay Z et Kanye West s'est “offert” un sample de et avec l'artiste sur le titre... Otis.

Retour donc aux sources dans le monde merveilleux de la la black music des sixties, avec les plus grands succès de celui qu'on appelait aussi The King of Soul (I've Been Loving You Too Long, I've Got Dreams To Remember ou encore Try A Little Tenderness). L'occasion également de (re)découvrir des titres moins connus, mais aussi des reprises telles que My Girl (des Temptations), Satisfaction (des Rolling Stones) ou Change Is Gonna Come (de Sam Cooke).

The Otis Redding Anthology - 1998

Otis Redding "Try A Little Tenderness" Live

Commenter cet article