Donny Hathaway

Publié le par Chloé.N

Un des géants de la Soul Music le plus injustement oublié

Né en 1945 dans la ville du Blues, Donny Hathaway grandit à Saint Louis avec sa grand-mère, une figure locale de l'église. A 3 ans, le jeune Donny obtient le titre du plus jeune chanteur de gospel du pays.

Très jeune, il apprend le piano, qui deviendra son instrument de prédilection. Il s'initie au classique, notamment à Bach et à Beethoven.

Quelques années plus tard, il intègre, grâce à une bourse, la prestigieuse université d'Howard à Washington (appelée aussi la Black Harvard), où bien sûr, il étudie la musique.

A l'issue de ses études, Donny rentre à Chicago où il se lance, sans surprise, dans le monde de la musique. Il endosse la multi casquette d'arrangeur, producteur, compositeur et collabore avec des artistes comme Carla Thomas, Curtis Mayfield, Jerry Butler ou encore Aretha Franklin.

Il rejoint le groupe formé par *Curtis Mayfield* où il s'occupe des arrangements de deux titres qui deviendront des tubes.

En 1969, il sort son premier disque en solo I Thank You Baby en duo avec June Conquest. Un an plus tard, sort son premier album Everything Is Everything porté par le célèbrissime The Ghetto. Alors qu'il travaille sur son deuxième album, son label le pousse à chanter avec Roberta Flack, une artiste rencontrée sur les bancs d'Howard.

En 1971, paraît une série de duos où figure le magnifique You've Got A Friend. De ces collaborations naîtra une amitié. Donny ressort son premier single I Thank You Baby et dans le même temps, un album Live enregistré à New York (album que je vous recommande vivement, en deux mots : une tuerie !). Donny fait une pause et travaille sur l'enregistrement du prochain album d'Aretha Franklin, où il accompagne la diva au piano

En 1973, arrive Extension Of A Man, un album plus doux mais aussi sans le savoir l'ultime de Donny. Ce dernier souffre fréquemment de dépressions. Dès lors, il ne se produira que dans des petites salles et fait de nombreux séjours en hôpital psychiatrique.

Son amie Roberta arrive à le convaincre de reprendre le chemin des studios. Ensemble, ils enregistrent The Closer I Get To You (titre qui sera repris quelques années plus tard par Luther Vandross et Beyoncé). Ce sera leur plus gros succès ensemble. La maison de disques décide de mettre en chantier un album entièrement composé de duos.

Lors de l'enregistrement de celui-ci à New York, Donny tire sa révérence.

Il est retrouvé un matin, gisant au bas de son hôtel. 15 étages plus haut, la fenêtre de sa chambre est grande ouverte, et l'absence de traces de coups sur son corps ont conclu à un suicide. C'était le 13 janvier 1979.

Quelques mois plus tard sort My Heaven, le duo sur lequel Donny travaillait avec Roberta Flack, titre co-signé par un autre géant de la Soul, Stevie Wonder.

Donny Hathaway s'en est allé, à seulement 33 ans.

*http://chroniquesmusique.over-blog.com/2016/02/curtis-mayfield.html

Donny Hathaway Live in New York "The Ghetto"

Publié dans Soul, Biographie

Commenter cet article