Curtis Mayfield

Publié le par Chloé.N

Curtis Lee Mayfield, né le 3 juin 1942 à Chicago, débute sa carrière à seulement 14 ans, en rejoignant en tant que guitariste son ami Jerry Butler et les frères Brooks dans le groupe The Roosters. Deux ans plus tard, ils changent de nom et deviennent The Impressions, ce qui, au passage, fait décoller le groupe.

Très vite, Curtis avec sa voix suave, en devient le chanteur et compose la plupart des textes. Certains deviennent très rapidement des hymnes : We're A Winner, celui du Black Power ; Keep On Pushing, celui du Mouvement des droits civiques.

En 1970, Curtis quitte le groupe pour se lancer dans une carrière en solo. Deux ans plus tard, c'est la consécration avec la sortie de l'album Superfly, qui se trouve être également la bande originale du film de Blaxploitation du même nom. Curtis y traite de sujets très engagés : les dealers, la mort des jeunes, la politique envers la communauté afro-américaine, les ghettos et ses meurtres, l'égalité des sexes.

Parallèlement, il compose et produit pour Aretha Franklin, Gladys Knight ou encore son ami d'enfance, Jerry Butler.

Les titres de l'artiste sont régulièrement samplés par les rappeurs. Comme Kanye West, qui ne s'est pas gêné avec son morceau Touch The Sky, plus que largement inspiré de Move On Up datant de 1970.

Mais le 14 août 1990, alors que Curtis se produit en plein air à Brooklyn, tout s'effondre. Un projecteur lui tombe dessus le rendant paraplégique. Il continue néanmoins à composer. 8 ans plus tard, les ennuis de santé continuent. Cette fois, c'est son diabète qui l'oblige à se faire amputer d'une jambe, mais son état de santé ne cesse de s'empirer.

Curtis Mayfield, âgé seulement de 57 ans, décède à Roswell (Georgie) le 26 décembre 1999.

Curtis Mayfield Live "Superfly"

Commenter cet article